Ce que nous faisons
Votre don
de fr en

En Suisse

Notre association soutient la petite œuvre de bienfaisance Sethule Orphans' Trust, basée à Bulawayo, au Zimbabwe.

  • • Nous recherchons des membres et des donateurs en Suisse qui sont prêts à soutenir financièrement cette œuvre de bienfaisance.
  • • Nous informons par une newsletter sur les activités et les projets de Sethule Orphans' Trust.
  • • Nous organisons de petits événements et des manifestations d'information.
  • • Nous faisons des demandes de soutien pour les projets de l'œuvre de bienfaisance.
  • • Nous créons des rencontres et maintenons le lien avec Sethule Orphans’ Trust.

En 2021 nous avons pu transférer 209’807 CHF au Zimbabwe. Nos frais administratifs n'ont représenté que 2.9% des dépenses, et même 1% si l'on tient compte des dons en nature.

Au Zimbabwe

Le Sethule Orphans' Trust travaille dans le sud-ouest rural du Zimbabwe. Natisa était le centre d'origine, mais aujourd'hui, les activités ont lieu dans une plus grande région du Matabeleland.

Sethule Orphans' Trust travaille avec la population rurale et différentes écoles du Matabeleland, dans le sud-ouest du Zimbabwe:

  • • recherche pour les orphelins des grands-mères d'accueil en deuil de leurs propres enfants, les soutient et les réintègre tous deux dans la communauté locale.
  • • aide à obtenir des certificats de naissance pour les orphelins qui n'en ont pas (nécessaires pour entrer au lycée, obtenir un passeport, se marier, etc.)
  • • aide à l'éducation et à la formation et soutient les jardins d'enfants et les écoles (matériel et frais scolaires, livres, vélos, bâtiments, salaires, etc.)
  • • mène un programme de nutrition pour les enfants de moins de 5 ans.
  • • anime des ateliers sur la gestion du deuil et des conflits, l'éducation des enfants, l'hygiène, la prévention des abus et du sida, etc.
  • • encourage les femmes à réaliser des projets d'entraide (jardinage, élevage de volailles ou d'abeilles, couture, construction de puits, etc.)

Quelques projets et programmes

Gestion du deuil et éducation positive des enfants

L'arbre de vie aide les enfants à dessiner leurs émotions et leurs réactions.

Sethule offre aux orphelins et aux grands-mères adoptives des conseils et un soutien pour surmonter leur deuil. Les enfants souffrent de la perte de leurs parents non seulement à cause de la mort, mais aussi du divorce ou de la disparition. Lors de réunions de plusieurs jours pour 30 enfants chaque fois, des conseillères spécialement formées aident les jeunes enfants à dessiner leurs sentiments et réactions cachés à l'aide de la méthode de l'arbre de vie. Pour les plus grands, on travaille avec la méthode de la logique émotionnelle. Les effets sur l'école et la vie communautaire sont extrêmement positifs.

Pour les parents d'accueil et les tuteurs, Sethule organise des ateliers au cours desquels les participants échangent des idées et discutent des difficultés rencontrées pour élever un enfant sûr, sain, heureux et confiant.

Projet d'acte de naissance

De nombreuses portes ne s'ouvrent qu'avec un acte de naissance - Sethule aide sur le chemin difficile de l'obtention d'un certificat.

Dans les régions rurales du Zimbabwe, un enfant sur trois n'a pas d'acte de naissance pour diverses raisons. Chez les orphelins, ce chiffre atteint presque 90%. Cela a de graves conséquences : Ils ne peuvent pas passer d'examens scolaires nationaux et ne peuvent donc pas fréquenter d'écoles secondaires. Ils ne reçoivent pas de carte d'identité et sont donc exclus des institutions officielles et désavantagés à bien des égards. Sethule aide les enfants et leurs familles dans la procédure compliquée d'obtention d'un certificat de naissance.

Éducation : du jardin d'enfants à l’université

Sethule permet aux enfants défavorisés d'aller à l'école et de poursuivre leurs études
Nous sommes prêts pour l'école - Sethule gère deux jardins d'enfants avec un repas par jour

L'État du Zimbabwe exige que tous les enfants paient des frais de scolarité, portent un uniforme scolaire et prennent en charge les fournitures scolaires et autres dépenses. C'est souvent une lourde charge pour les familles rurales. Sethule Orphans' Trust leur apporte une aide ponctuelle pour qu'ils puissent aller à l'école. Plus de 50 enfants et adolescents défavorisés bénéficient en outre d'un soutien complet. Les jeunes ayant des capacités particulières ne sont pas abandonnés à leur sort, même après la fin de leur scolarité officielle. Sethule prend en charge les frais d'internat et d'université ou d'école spécialisée.

En 2006, Sethule a ouvert EMARIKA, le premier jardin d'enfants Sethule. Actuellement, Sethule gère deux écoles maternelles agrées, où les enfants reçoivent également un repas quotidien sain.

Vous souhaitez parrainer un enfant à l'école ?

Programme d'hygiène

L'information sur les menstruations féminines et la distribution de sacs hygiéniques tiennent à cœur à Sethule
Au Zimbabwe, comme dans de nombreux pays africains, les menstruations féminines ont une connotation négative. C'est un sujet tabou et les filles et les femmes qui ont leurs règles sont souvent considérées comme 'impures' et marginalisées. De plus, de nombreuses filles n'ont tout simplement pas les moyens d'acheter des serviettes ou des tampons. Chaque mois, des filles manquent donc les cours par nécessité et par honte. Améliorer l'accès aux articles d'hygiène et briser le silence sur les menstruations féminines est nécessaire pour permettre aux filles et aux femmes du Zimbabwe de participer à la vie sur un pied d'égalité et constitue donc un objectif important de Sethule.

Sethule informe et soutient ces filles en leur fournissant les produits d'hygiène nécessaires.

Centre de compétences de Sethule

La vie en ville est un grand défi - Sethule prépare les étudiants

Les enfants et les adolescents qui ont grandi dans la pauvreté à la campagne sont totalement dépassés par une "vie moderne" en internat ou en ville. Sethule leur permet de vivre pendant six semaines de vacances par an dans une simple maison dans la banlieue de Bulawayo et leur dispense un enseignement très pratique selon un programme et des besoins personnels. Les jeunes acquièrent ainsi les connaissances et les compétences nécessaires à la vie quotidienne.

Projet de vélo

Il est plus facile de parcourir 17 km à vélo qu'à pied pour aller à l'école - Sethule prête des vélos aux écoles.
Les élèves de la campagne doivent parcourir en moyenne 17 km par jour pour se rendre à l'école, et jusqu'à 20 km pour les élèves du secondaire. Lorsqu'ils arrivent, souvent en retard, ils sont fatigués, ont faim et soif et ont des problèmes de concentration.

Sethule prête des vélos aux élèves de différentes écoles. Ceux-ci sont responsables de l'entretien et de la maintenance. Si nécessaire, un collaborateur de Sethule répare les vélos.

Deux jardins et un projet environnemental

Les problèmes environnementaux sont abordés ensemble
Des vitamines du jardin de Sethule... des légumes frais pour les familles locales et le programme de nutrition.
Les deux jardins de Sethule sont équipés de puits et d'un système d'irrigation. Ils produisent des légumes frais pour les familles locales et pour le programme alimentaire.

Le littering, la déforestation, les feux de champs et l'érosion des sols sont des problèmes majeurs et il n'y a guère de sensibilisation à l'environnement. Les élèves et les communautés villageoises sont informés et sensibilisés aux questions environnementales, ils mènent des actions de nettoyage et plantent des arbres.

REACT (Reject & Expose All Child Trauma) / Prévention des abus sexuels

Un enfant sur 10 est victime d'abus sexuels avant 18 ans au Zimbabwe

Un enfant sur dix risque d'être victime d'abus sexuels avant 18 ans. Le programme de sensibilisation pour les 8-12 ans informe et conseille les enfants sur les questions sexuelles et la manière de prévenir les abus. Avec le soutien du ministère de la Santé, le programme est mis en œuvre dans dix écoles.

D2BD (Dare To Be Different) / Ose être différent

Sethule aide les adolescentes du Zimbabwe à éviter les grossesses précoces, le décrochage scolaire, la drogue, les violences sexuelles et le VIH/SIDA
Les adolescentes du Zimbabwe sont confrontées à la grossesse précoce, au décrochage scolaire, à la toxicomanie, à la violence sexuelle et au VIH/SIDA.

Le club scolaire D2BD permet aux jeunes d'exprimer leur point de vue, d'échanger des idées, de trouver leurs propres solutions et de se défendre ainsi contre les influences négatives. Grâce à des activités telles que le théâtre, le chant et les discussions de groupe, les jeunes expriment leurs sentiments dans les situations les plus diverses et apprennent à prendre des décisions responsables.

Programme VID (Voices In Development) / Créer des compétences de développement

Créer une start-up - comment utiliser mes ressources pour générer un revenu

Dans les zones rurales, la formation professionnelle technique et le développement des compétences sont peu accessibles. De nombreux jeunes ne comprennent pas que pour générer un revenu, ils peuvent développer quelque chose de personnel, une petite start-up, et ne pas attendre d'être embauchés par l'État. Sethule leur montre qu'un changement de mentalité, la découverte et l'utilisation de ses propres ressources peuvent apporter quelque chose. Les jeunes acquièrent des connaissances de base en informatique, en recherche, en analyse et en leadership. Le projet identifie des opportunités socio-économiques dans les zones rurales où Sethule opère.

ATTIC (a time to invite Christ) / Camps de vacances

Expériences formidables et nouvelles perspectives pour les adolescents en camp de vacances

Pendant les vacances d'été, Sethule organise un camp d'une semaine pour les adolescents qui, pour une fois, quittent la maison et reçoivent une nouvelle perspective. L'évangile chrétien et le respect des autres sont au cœur du camp. Des concours de quiz bibliques, de chants, de drames et de sports sont organisés. Des équipes de plus de 10 communautés villageoises différentes y participent.

Programme alimentaire

Un panier contient du maïs, de l'huile, du sucre, du sel, des haricots, du savon et suffit pour une famille de quatre personnes pendant un mois
Pendant le lockdown de Corona, de nombreuses familles ont atteint leurs limites. Sethule apporte à ces familles dans le besoin des kits de survie à domicile. Un panier contient du maïs, de l'huile, du sucre, du sel, des haricots, du savon et suffit pour qu'une famille de quatre personnes puisse survivre pendant un mois.

Sethule fournit un repas quotidien aux enfants d'âge préscolaire souffrant de malnutrition, favorisant ainsi leur santé et une meilleure réussite scolaire.